Info Covid-19

Le cabinet de Maitre BINOCHE s’est organisé pour assurer la poursuite de son activité dans le respect des nouvelles mesures de confinement annoncées par le gouvernement.

La sortie pour se rendre chez son avocat est autorisée, les tribunaux demeurent en activité. Maître BINOCHE reste donc disponible pour effectuer des RDV dématérialisés et présentiel.

Il vous suffit de la contacter au 0134350058 et de laisser à son secrétariat : motif de l’appel, coordonnées et en particulier votre numéro de téléphone portable pour qu’elle puisse vous recontacter dans les meilleurs délais

Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > PROJET DE LOI DE RÉFORME DE LA JUSTICE : CONFIER LES LITIGES INFÉRIEURS À UN CERTAIN MONTANT À DES PLATEFORMES NUMÉRISÉES GÉRÉES PAR DES SOCIÉTÉS PRIVÉES

PROJET DE LOI DE RÉFORME DE LA JUSTICE : CONFIER LES LITIGES INFÉRIEURS À UN CERTAIN MONTANT À DES PLATEFORMES NUMÉRISÉES GÉRÉES PAR DES SOCIÉTÉS PRIVÉES

Le 26 novembre 2018
PROJET DE LOI DE RÉFORME DE LA JUSTICE : CONFIER LES LITIGES INFÉRIEURS À UN CERTAIN MONTANT À DES PLATEFORMES NUMÉRISÉES GÉRÉES PAR DES SOCIÉTÉS PRIVÉES

IDÉE REÇUE NUMÉRO 3 :

UN ROBOT REND MIEUX LA JUSTICE QU’UN JUGE : FAUX

JUGEMENT DES « PETITS LITIGES » PAR DES PLATEFORMES DEMATERIALISÉES PRIVÉES

LES LITIGES DONT LE MONTANT N’EXCÉDERA PAS 10000e NE SERONT PLUS JUGÉS PAR UN JUGE MAIS DES PLATEFORMES NUMÉRISÉES GÉRÉES PAR DES SOCIÉTÉS PRIVÉES.
LES ÉTUDES RÉALISÉES DÉMONTRENT QUE LES ACCENTUENT LES INÉGALITÉS.
ALGORITHMES
LES SOCIÉTÉS PRIVÉES SONT GOUVERNÉES PAR DES INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES.
NOS JUGES SONT HUMAINS ET INDÉPENDANTS